Il y a 400 ans se tenait le Synode de Dordrecht

lundi 4 fév 2019

Le 13 novembre 2018 marquera le 400e anniversaire du début du Synode de Dordrecht. Cette assemblée religieuse protestante internationale dura six mois et ne compta pas moins de 180 séances. D’éminents prédicants et théologiens des Pays-Bas et de l’étranger se réunirent à Dordrecht. Toute la famille calviniste de l’Europe s’y trouva ainsi représentée quasi au complet. Seuls les sièges des Huguenots français restèrent vides, leur roi catholique ne les ayant pas autorisés à participer.

Lorsque que, durant la Guerre de Quatre-vingts Ans (1568-1648), une trêve de douze ans fut proclamée, les conflits politiques et religieux latents refirent violemment surface. Le Stathouder Maurice mit de l’ordre dans la situation politique. Son opposant Johan van Oldenbarnevelt fut arrêté et plus tard condamné à mort. Les États généraux donnèrent l’ordre de tenir un Synode pour statuer sur le conflit théologique, devenu incontrôlable, entre les Remonstrants et les Contre-remonstrants. Le Synode devait apporter de la clarté quant à l’avenir de l’église calviniste dans la jeune République des Pays-Bas Unis. À cette époque, politique et religion étaient étroitement liées.

C’est à Dordrecht que revint l’honneur d’organiser ce Synode. Depuis lors, le nom de la ville est lié pour toujours à cet épisode international. Beaucoup d’habitants de Dordrecht et des Pays-Bas ne réalisent pas à quel point le Synode de Dordrecht de 1618-1619 fut important. Outre les grands changements au sein du protestantisme, le Synode a aussi profondément marqué notre culture et même la langue néerlandaise. Ce Synode n’a pas influencé seulement notre pays de polders calviniste, car sa portée s’est étendue jusqu’en Amérique du Nord, en Afrique du Sud et en Indonésie. De nos jours encore, à 10.000 kilomètres des Pays-Bas, au Dordt College dans l’Iowa aux États-Unis, le Synode est encore bien vivant ! Exactement 400 ans plus tard, nous célébrerons cet événement avec « l’Ode au Synode ». Durant six mois, divers événements, expositions et activités consacrés à ce thème seront organisés qui permettront de découvrir l’influence que le Synode a exercée et exerce encore sur la société néerlandaise.

Werk, bid & bewonder // campagnebeeld_werk_bid__bewonder.jpg (444 K)Travaille, prie et admire
À l’exposition « Werk, bid en bewonder » (Travaille, prie et admire), qui se tiendra à partir de novembre 2018 au Dordrechts Museum, vous ferez la connaissance du « calviniste » et vous découvrirez que le cliché de ce Néerlandais sobre, économe, sévère et travailleur mérite d’être nuancé. Plutôt que la doctrine en elle-même, ce sont les gens qui l’ont embrassée qui seront au cœur de cette exposition. Qui étaient les calvinistes du Siècle d’Or et des siècles qui suivirent ? Un récit qui sera raconté par le biais d’œuvres d’art et d’objets historiques uniques et particuliers, provenant le plus souvent de collections privées. Comme par exemple un grand nombre de bibles officielles (« Statenbijbels » ou Bibles des États) des Pays-Bas et des États-Unis, dont la plupart n’ont que rarement ou même jamais encore été exposées. Une œuvre spectaculaire de Ferdinand Bol et de nombreuses autres œuvres majeures seront aussi, pour cette occasion unique, exposées au public. Le photographe et artiste vidéaste Ahmet Polat apportera une touche contemporaine à cette présentation.

Plus d'Information>

  • print